Soutien financier aux 3 anarchistes arrêté-e-s au Mexique

Dimanche 5 janvier vers 10h du soir, deux groupes d’individus habillés de noir ont attaqué avec des pierres et des cocktails molotovs le bâtiment du ministère des communications et des transports de la ville de Mexico et un concessionnaire Nissan situé non loin, causant des dégâts au bâtiment et à plusieurs voitures.

 

 

Lors de l’attaque contre le ministère, la police fédérale qui surveillait le bâtiment a tiré d’abord en l’air puis à plusieurs reprises contre les compagnons, mais heureusement sans blesser personne.

 

Dans la même nuit, Carlos Lopez, un camarade du Mexique, ainsi qu’Amélie Pelletier et Fallon RouillerPoisson, deux camarades du Canada, ont été arrêté-e-s dans la ville de Mexico avec des accusations en lien avec ces attaques.

 

Depuis le 5 janvier, les 3 camarades sont détenu-e-s au Mexique et leurs communications avec quiconque, incluant leur avocat, sont limitées. Amélie et Fallon ont également été visitées par les services consulaires canadiens. Faisant d’abord face à des accusations de destruction de propriété, il et elles pourraient bientôt faire face à des accusations supplémentaires de sabotage, de crime organisé et de terrorisme. Si ces accusations sont bel et bien déposées, la libération sous caution sera impossible et la déportation pour les deux camarades canadiennes, très peu probable.

 

Les médias mexicains rapportent maintenant que nos camarades seront détenues pour 40 jours de plus pendant que le gouvernement continue son enquête. Ces accusations arrivent en pleine répression intense de l’État mexicain à l’endroit des anarchistes, des attaques répétées contre des manifestations à la la torture de camarades arrêté-es.

 

Nous devons maintenant amasser rapidement des fonds pour supporter nos camarades. Pas seulement pour les coûts juridiques et une éventuelle caution, mais aussi pour couvrir leurs frais de subsistance en prison. Au Mexique, les prisonnières et prisonniers doivent payer pour leur chambre, leur nourriture, leur couvertures et frais médicaux durant leur détention. Allez sur le site web de la CLAC pour donner via Paypal ou pour de l’information afin de contribuer par chèque ou comptant. Votre support et votre solidarité sont profondément appréciées.

 

 

À titre comparatif, le militant anarchiste Mario Gonzalez a été condamné le 10 janvier à 5 ans et 9 mois de prison pour le délit mineur d’ « attaque à la paix publique », dans son jugement, la juge précise que les actes de l’étudiant n’ont occasionné aucun dommage, ni matériel ni à autrui.

 

À l’heure où nous publions cet article, les deux canadiennes sont toujours détenues en attente de leur procès. Le 9 janvier, un juge fédéral a octroyé la mesure spéciale de « arraigo » qui permet aux autorités mexicaines de détenir les arrêté-e-s pendant 40 jours supplémentaires avant que des charges soient portées contre eux. Selon le mandat offert par le juge, cette détention provisoire a pour but de permettre aux autorités d’enquêter sur les délits de sabotage et crime organisé afin de formuler les charges correspondantes.

 

L’«arraigo» (garde à vue prolongée) a été officialisé par la réforme de la justice pénale (2008) , il est concédé par un juge fédéral à la demande d’un procureur lorsque des charges d’ordre fédéral pèsent contre les suspects, il permet de détenir une personne en vue d’une enquête pendant une période de 40 jours, pouvant être prolongée de 40 jours supplémentaires.

 

Des organes des Nations unies, tels que le Comité des Droits de l’homme et la Rapporteur spéciale pour l’indépendance judiciaire, ont signalé que compte tenu des obligations auxquelles le Mexique s’est engagé, « l’arraigo» enfreint « des principes fondamentaux tels que la légalité, la liberté individuelle et de déplacement, la présomption d’innocence, les droits à l’honneur et à la réputation, l’accès à la justice et l’intégrité physique et mentale des personnes.» Et le Comité contre la torture des Nations Unies (rapport de 2012) qualifie cette mesure de permis de « détention arbitraire » favorisant la torture.

 


 

Compte tenu de nos récents engagements financiers (voir ici, ici, ici et ici) nos moyens sont plutôt limités en ce moment, mais vu l’urgence de la situation nous donnons une centaine de dollars en soutien aux camarades incarcéré-e-s au Mexique et espérons pouvoir faire la même chose le mois prochain. Le don a été envoyé à la CLAC (Convergence des Luttes Anti-Capitalistes) qui gère le fond d’aide aux détenu-e-s. Nous profitons en même temps de notre visibilité web pour encourager nos camarades à se rendre sur le site web de la CLAC afin de faire un don eux aussi. La solidarité est un arme sans frontières !

 
 

Quelques liens pour en savoir plus:

 

Fond de solidarité de la CLAC pour les camarades incarcéré-e-s:
http://www.clac-montreal.net/mx

 

Lettre de Carlos Lopez, camarade anarchiste détenu au Mexique / Letter from Carlos López, anarchist comrade detained in Mexico
http://montreal.mediacoop.ca/blog/stimulator/20757

 

Lettre de Fallon, camarade anarchiste détenue au Mexique / Letter from Fallon, anarchist comrade detained in Mexico
http://montreal.mediacoop.ca/fr/blog/stimulator/20758

 

Vidéo pour la levée de fond
Français: http://montreal.mediacoop.ca/fr/video/soutien-financier-n%C3%A9cessaire-pour-les-camarades-em/20769
English: http://montreal.mediacoop.ca/fr/video/httpsvimeocom83888075/20770

 

Trois camarades anarchistes arrêté-es et détenu-es dans la ville de Mexico (Coop Média Montréal)
http://montreal.mediacoop.ca/newsrelease/20747

 

Plus d’info en français sur la mesure « Arraigo » :
http://stoparraigo.com/-Stop-Arraigo-La-torture-legale-.html

Document contre l’Arraigo :
http://stoparraigo.com/IMG/pdf/doc-arraigo-bdplanche.pdf

 

Médias de masse:
Canoe: Deux Canadiennes détenues pour 40 jours au Mexique
TVA: Les deux Canadiennes détenues 40 jours pour vandalisme
TVA: L’identité des deux Canadiennes dévoilée
TVA: Canadiennes emprisonnées au Mexique : Pas au bout de leurs peines
Journal De Québec: Deux Canadiennes détenues pour 40 jours pour vandalisme
Radio-Canada: L’identité des deux Canadiennes arrêtées au Mexique confirmée
La Presse: Attentat au Mexique: l’identité des Canadiennes arrêtées confirmée

 

¡NI CULPABLES NI INOCENTES, SOLO CONSECUENTES! SOLIDARIDAD TOTAL CON NUESTROS COMPAGNEROS PRESOS!

Publié le: 13/01/2014 Mise-à-jour: 27/06/2014